.

beau


JUPITER – Nessub le Civil 2009

Malgré son agilité je l’ai saisie cette nuit,
Striée comme la bille de l’ Enfance Sacrée,
Elle roulait ses gaz sur l’elliptique nuit des temps.
La distance élimine les taches,
Comment compenser mes incertitudes ?

CHAGRIN – Nessub le Civil 15/11/11

L’ indicible s’éploie puis se voûte au sommet de mon âme.

Quels mots ; quels vocables défaits de sottises
et d’euphémismes imbéciles employer ici ?
Inventer comme image de cimetière un océan corallien
et coloré pour soulager l’indisondable douleur
qui dévore le gros Cœur de ma Love-Love chérie.

Il faut être créatif dans cette expérience forcée.

ACHAT DU SON – Nessub le Civil 2009

Mes évasions fréquentes nourrissent
Le grand Serpent,

Bestial comme goulu
Il continue en lacets corrompus,

Pac Man inexorable,
La Bête croit dans la fange humanoïde,

Lui ; morfal redoutable en siphon hélicoïde
S’applique à me dépecer,

Moi ; cible admise en collatérale suppression –
Happé par l’anus,

Je disparais sans mélodies
Avec mes doutes achevés.

La Terre se ferme sur mes gémissements,
Chaude et indifférente.